Formule Renault - Abu Dhabi

Triple couronne pour R-ace GP qui remporte, en plus du titre équipe et rookie, le titre pilote avec l’Australien Oscar Piastri. Le suspense a pris fin ce samedi à Abou Dabi, lors de la dernière course de l’année.

Au terme d’un week-end difficile pour l’équipe française, qui a subi les conditions extrêmes d’Abou Dabi, Piastri remporte le championnat de Formule Renault Eurocup avec 7,5 points d’avance sur son rival. Récit des deux courses du week-end.

Course 1 : Nouvelle victoire pour Piastri, qui a pris la tête de la course grâce à un très bon départ. En manque de rythme, le Russe Alex Smolyar a gardé sa position acquise en qualifications et a ainsi terminé P4. Le pilote de la Renault Sport Academy Caio Collet est parvenu à gagner quelques positions pour prendre la 8ème place, tout comme Grégoire Saucy, wild card, qui a franchi la ligne d’arrivée en 12ème position.

Course 2 : P2 sur la grille de départ, Piastri est resté prudent afin de signer la 4ème place, pour valider son titre. Alors que l’Australien était en lutte avec Nannini, c’est Collet qui en a profité pour prendre la dernière marche du podium en passant les deux pilotes. En début de course, un super départ lui a permis de rapidement prendre le meilleur sur Smolyar. Course plus difficile pour le Suisse Saucy, qui a perdu une partie de son aileron avant. Il termine P12.

Avec 7 victoires, Oscar Piastri signe une saison impressionnante et devance au championnat son concurrent, Victor Martins. C’est le deuxième titre pilote de suite pour R-ace GP, qui confirme sa place au sommet de la Formule Renault. Voiture différente, pilotes différents, mais un même état d’esprit partagé par toute l’équipe : la recherche de l’excellence.

Formule Renault - Abu Dhabi

Oscar Piastri : « J’ai encore besoin de temps pour réaliser, je pense que je vais être de plus en plus euphorique dans les heures qui suivent. Je suis très heureux qu’on ait rempli notre objectif et je veux remercier R-ace GP pour leur travail. En rejoignant cette équipe, je savais que j’avais de bonnes chances de me battre pour le titre. On a eu de très bons week-ends qui ont tracé les grandes lignes de notre saison, comme Silverstone, Spa et le Nürburgring. Ce sont des moments dans le championnat où on s’est sentis très forts, presque inarrêtables. »