Hall Of Fame

En 9 ans d’existence, R-ace GP a fait rouler de nombreux pilotes. Certains ont depuis gravi les différentes catégories du sport automobile et font rayonner la formation R-ace GP à travers le monde. Échantillon des plus beaux succès made in R-ace GP. 

Pierre Gasly
Pierre Gasly

PIERRE GASLY

En 2012, Pierre signe chez R-ace GP pour les championnats de Formule Renault Eurocup et NEC. Il y fait 3 podiums et 1 pole position. Depuis l’été 2017, il est un résident permanent de la Formule 1, d’abord chez Toro Rosso puis en tant que pilote Red Bull Racing aux côtés de Max Verstappen, avant de revenir chez Toro Rosso durant la saison 2019.

Esteban Ocon
Esteban Ocon

Esteban Ocon

Esteban rejoint R-ace GP en 2013 pour participer à la Formule Renault Eurocup ainsi que quelques manches de NEC. Il signe la première victoire de l’écurie et finit 3ème du championnat pilotes en Eurocup. Pilote de F1 de 2016 à 2018, il est cette année pilote de réserve et développement pour Mercedes, écurie championne du monde en titre. Il fera son retour au plus haut niveau dès la saison 2020, chez Renault F1 Team.

Nyck de Vries
Nyck de Vries

Nyck de vries

Pour sa première saison en Formule Renault, en 2012, Nyck choisit R-ace GP. Il finit 5ème en Eurocup avec 2 podiums, et 10ème en NEC avec 1 victoire, 1 pole position et 4 podiums. Vainqueur du championnat de Formule 2 avec l’équipe française ART Grand Prix en 2019, il fera son entrée en Formula E l’année prochaine avec Mercedes. Il participe également au WEC, championnat d’endurance, avec Racing Team Nederland.

Andrea Pizzitola
Andrea Pizzitola

Andrea pizzitola

Andrea a participé aux championnats de Formule Renault Eurocup et NEC en 2012 et 2013 avec R-ace GP. En 2015, il retrouve l’équipe en Renault Sport Trophy, catégorie élite, qu’il remporte, avec 2 victoires, 6 podiums et 3 poles positions. Il a depuis participé plusieurs fois aux 24H du Mans en LMP2.

Robert Shwartzman
Robert Shwartzman

Robert Shwartzman

Robert rejoint R-ace GP en 2017 pour sa deuxième saison de Formule Renault Eurocup. Il gagne 6 courses et termine 3ème du championnat. Deux ans plus tard, il remporte la Formule 3 au volant d’une Prema.